Le bruxisme est un mouvement inconscient qui se manifeste par un serrement des dents. Cette parafonction peut se manifester pendant la journée mais on la retrouve plus souvent durant le sommeil. Deux types de bruxisme existent :
  •  le bruxisme centré (clenching en anglais) est un serrement dentaire sans mouvement latéral. Ce type de parafonction, silencieux, entraîne presque toujours des douleurs musculaires de l'ensemble des muscles masticateurs, des céphalées, des douleurs de nuque, des nausées, des douleurs de l'oreille moyenne...;

  •  le bruxisme excentré (grinding en anglais): il s'agit de grincements de dents avec micromouvements latéraux de la mâchoire. Il est fréquent et physiologique durant l'enfance, où son rôle est l'usure des dents de lait.



Il peut être causé par un trouble de l'occlusion dentaire, certains antidépresseurs, des stupéfiants, mais aussi et surtout par le stress et l'anxiété. L’importance du grincement augmente en fonction du stress ressenti durant la journée et une corrélation positive entre le bruxisme et l'anxiété, l'hostilité ou encore l'hyperactivité a été mise en évidence chez les étudiants, notamment à l'approche des examens.


Comme le bruxisme a souvent lieu durant le sommeil et est un trouble inconscient, il se manifeste fréquemment uniquement par une douleur aux machoires ou un mal de tête, surtout le matin au réveil. Parfois, les patients apprennent qu'ils grincent des dents par leurs conjoints qui les entendent durant la nuit.


Si le grincement des dents est soupçonné, il est conseillé de consulter un dentiste pour que celui-ci examine les signes du bruxisme, comme l'usure des dents ou le craquement de l’articulation. Le grincement des dents chronique peut en effet fracturer, user ou même entraîner la perte d'une dent, et avoir des conséquences plus globales sur l'ouie, l'articulation de la machoire ou même la forme du visage.


Le traitement consiste essentiellement à réduire le stress et essayer de ne pas grincer des dents lorsque l'on en a conscience durant la journée. Si le bruxisme persiste, le port d'une gouttière nocturne pourra soulager les symptômes jusqu'à les faire disparaître.


En conclusion, si vous vous réveillez souvent avec des maux de têtes ou des douleurs à la machoire, n'hésitez pas à consulter votre médecin qui, s'il suspecte un bruxisme, vous conseillera avant que la douleur ne s'aggrave!

Et n'oubliez pas - Le magnésium contenu naturellement dans l'eau thermale de Castéra-Verduzan, à la base de tous les produits BUCCOTHERM, contribue à diminuer le bruxisme!