Les Chinois attribuent la découverte du thé vert à l’empereur divin Shen Nong. Selon la légende, Shen Nong, le père de l’agriculture et de la médecine par les plantes testait lui-même les nouvelles plantes qu’il trouvait. Un jour il s’empoisonna et c’est en mâchant des feuilles de thé qu’il se soigna.

Considéré comme un élixir de santé, le thé vert consommé quotidiennement par les chinois et les japonais, a de nombreuses vertus. Servis traditionnellement en fin de re...

Continuer la lecture...